Un Stig Top Gear-moins fait un tour de 600 HP Hennessey VelociRaptor dans le mouillé - Des voitures - 2019

Anonim

Avec Top Gear dans un état de … transition, il semble que quelqu'un ait oublié de fermer le Stig avant d'emballer l'ensemble. Il est toujours sur la piste, tapant des tours chauds sur la piste d'essai avec tout ce qu'il peut mettre la main dessus. Son dernier jouet de piste a été le Hennessy VelociRaptor, un camion de sport fou plus conçu pour déchirer la route non pavée.

Hennessey a pris le F-150 Raptor de Ford déjà très amusant et a ajouté - entre autres choses - un compresseur de 2, 9 litres au V8 de 6, 2 litres du Raptor. Cela porte la puissance du moteur monstrueux de 411 chevaux à un puissant 600 poneys.

Entièrement chargé avec un pneu de secours dans le châssis du camion, un treuil en option et des accessoires de barre lumineuse, le VelociRaptor est également doté d'une voie humide. Pas que tout cela va entraver le Stig de quelque façon que ce soit. Il est programmé pour faire une chose: conduire les choses. Vite.

Cela est évident même dans le premier virage que son Stigness chuck plus de 6 000 livres de camion à travers le virage, les pneus et la suspension lutte désespérément les conditions. Grâce à l'application libérale de la puissance supplémentaire, le VelociRaptor glisse latéralement autour du coin du marteau peu de temps après.

Après avoir beaucoup lutté pour garder le camion en échec, la ligne franchit enfin la ligne … eh bien, on ne sait pas. Le gars qui fait habituellement cette partie n'est plus là.

Le VelociRaptor a vraiment montré ses prouesses dans cette série plus récente, quoique tronquée, lorsque le co-hôte Richard Hammond a été laissé seul sur une montagne en Colombie-Britannique, incitant les deux autres hôtes à le récupérer. Alors que James May conduisait le Chevrolet Silverado, Jeremy Clarkson, de façon appropriée, conduisait le Velociraptor très criard, jaune et ridiculement maîtrisé. Il a bien fait de marcher dans la neige de la montagne jusqu'à ce qu'un pneu crevât et commence à déchiqueter … ça a bien marché même si le présentateur oafish a tenu bon dans cet état.

Alors que le futur de Top Gear est nuageux, nous sommes au moins rassurés que, quoi qu'il arrive, le Stig sera toujours là, en boucle sans fin sur la piste.